réduction d'impôt et soutien scolaire

Réductions fiscales et cours à domicile : quand le soutien devient... économique.


billet

On ne le sait pas toujours mais le recours à un professeur à domicile pour des cours particuliers ou du soutien scolaire peut donner lieu à une réduction fiscale de 50% (si vous êtes imposable) ou a un crédit d’impôt de 50% (si vous êtes non imposable) sur les heures déclarées et payées. Ainsi, si vous dépensez 600 euros de cours sur un an, vous pourrez déduire 300 € de vos impôts ou être remboursé de 300 euros si vous n’êtes pas imposable par le trésor public. Vous n’aurez donc dépensé que 300 euros.

Le plafond, tous services à domicile confondus, est de 13 000 euros. Si vous n’avez d’ores et déjà pas un jardinier, une femme de ménage, une baby-sitter et un dog-sitter, ça devrait passer !

La plupart des prestataires de cours à domicile se chargent de tout et vous enverront l’attestation fiscale à joindre à votre déclaration.

Dans le cas de l’emploi d’un professeur particulier, vous pouvez utiliser les tickets CESU. Vous bénéficierez des mêmes réductions fiscales. Et comme il est rare d’employer un professeur particulier plus de 8 heures par semaine, tout est automatique et dématérialisé.

Plus d’informations sur le site de l’URSSAF :

https://www.cesu.urssaf.fr/info/accueil/s-informer-sur-le-cesu/tout-savoir/c-est-quoi-pour-qui.html

auteur berenice

En savoir plus sur l'auteur

Bérénice est professeur de français au collège et lycée et mère de 2 enfants